Enfants de la ville - print

Dans cette édition, j'allie la photographie de rue avec le slam. Avec Enfants de la ville, le slameur Grand Corps Malade déclame une poésie urbaine momentanné, il n'y a pas réellement de support durable à ce texte. Alors, au lieu d'écouter la mélodie de ces rimes, cette édition permet d'imager chaque strophe en opposant chaque angle de la rue : lenteur/urgence, vide/plein, douceur/brutalité.

Photoshop - Photographie numérique

CAMILLE
BAOUCHE

©2019CamilleBaouche

Dans cette édition, j'allie la photographie de rue avec le slam. Avec Enfants de la ville, le slameur Grand Corps Malade déclame une poésie urbaine momentanné, il n'y a pas réellement de support durable à ce texte. Alors, au lieu d'écouter la mélodie de ces rimes, cette édition permet d'imager chaque strophe en opposant chaque angle de la rue : lenteur/urgence, vide/plein, douceur/brutalité.

Photoshop - Photographie numérique