Les jumeaux - vidéo

Par la biais d’un album photographique ancien, j’ai voulu retranscrire cette ambiguïté entre la présence et la fuite du souvenir, entre le surgissement ou l’anéantissement de celui-ci.

J’ai développé les négatifs de façon à avoir des images plus ou moins reconnaissables, nous perdons alors peu à peu le référent. La confrontation entre cette sensibilité photographique et une légende brute de l’événement permet aux spectateurs de s’identifier facilement. Cette neutralité offre la possibilité d’être à la place de celui qui oublie.

Puis dans un dernier temps, le montage vidéo accentue la proximité que j’ai pu ressentir avec le bain révélateur en parcourant de plus près les images ou en soulignant quelques parties. Cette dernière partie peut alors paraître angoissante, oppressante avec une bande sonore machinale car l’image animée copie le mécanisme de la perte du souvenir, comme s’il s’en allait progressivement.

Photographie argentique - machine à écrire - After Effects

CAMILLE
BAOUCHE

©2019CamilleBaouche

Par la biais d’un album photographique ancien, j’ai voulu retranscrire cette ambiguïté entre la présence et la fuite du souvenir, entre le surgissement ou l’anéantissement de celui-ci.

J’ai développé les négatifs de façon à avoir des images plus ou moins reconnaissables, nous perdons alors peu à peu le référent. La confrontation entre cette sensibilité photographique et une légende brute de l’événement permet aux spectateurs de s’identifier facilement. Cette neutralité offre la possibilité d’être à la place de celui qui oublie.

Puis dans un dernier temps, le montage vidéo accentue la proximité que j’ai pu ressentir avec le bain révélateur en parcourant de plus près les images ou en soulignant quelques parties. Cette dernière partie peut alors paraître angoissante, oppressante avec une bande sonore machinale car l’image animée copie le mécanisme de la perte du souvenir, comme s’il s’en allait progressivement.

Photographie argentique - machine à écrire - After Effects